• Les devoirs à la maison !

    Les devoirs à la maison !

    Le sujet préféré de mes copines qui rentrent (encore plus que moi) tard le soir.

    L’une, coiffeuse, s’arrache les cheveux smiley avec son fils qui galère sur ses tonnes d’exercices. Une autre copine dit y passer ses dimanches après-midis (miam !). Une troisième me raconte les hurlements de l’enfant/des parents au moment des devoirs.

    Lors de ma « réunion de rentrée », ma collègue (qui faisait mon complément) et moi avions lancé le débat avec les parents d’élèves : pour ou contre les devoirs ?

    Seules deux familles avaient répondu être pro devoirs ! Et après discussion en aparté, l’une des deux avait levé la main parce qu’elle pensait que les autres élèves en avaient besoin mais pas le sien. Gloups.

     

    Résultat : un papa à convaincre, mais un papa convaincu du bien-fondé de ces fameux devoirs.

     

    Alors, oui, nous avons sorti les arguments :

     

    · Elèves fatigués le soir

    · Inégalités sociales

    · Quelle suite aux exercices faits à la maison : corriger collectivement ? seulement ceux qui disent avoir fait seuls ?

    ·  Pas aux parents de faire travailler les élèves

    Ce sont d’ailleurs ceux-là mêmes qui sont développés dans ce dossier (que je ne connaissais pas jusqu’à hier) réalisé par l’Inspection académique du Nord en 2006 : 

    Les devoirs à la maison !

    Je me rappelle avoir vu lors de mes inspections que le cahier de textes de mes élèves était consulté par l’IEN.  

    Mais qu’en dit notre nouveau Ministre ? Avec des journées de classe moins longues, les enfants sont-ils aptes après l’école à faire encore des devoirs écrits ?

     

    Et vous ? Votre position ? Votre pratique en tant que P.E. ? En tant que parents peut-être ? 

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 14 Août 2014 à 18:24

    Puisqu'on me l'ordonne... ;) Voilà mon avis :

    Je suis encore le c*l entre deux chaises : envie de donner des babioles (une opération à faire, un micro exo d'application) mais j'ai toujours ce sentiment d'inutilité et d'être hors la loi.

    Et puis, y'a les anciens, les collègues qui te disent : "mais attends, faut que tu les prépares au collège !! Ils auront des tonnes de devoirs ! " (ce à quoi j'ai envie de répondre : mais alors, il faut qu'on en donne dès la naissance, pour préparer à la maternelle qui préparera à l'élémentaire qui préparera au collège, ...)

    Bref. Je donne que des leçons. Sauf quand je craque.

    2
    Jeudi 14 Août 2014 à 18:34

    De mon côté, je crois que c'est l'une de mes plus grandes réflexion depuis le début de ma carrière : et j'ai beaucoup changé !

    Ce qui ne peut pas changer à mon sens :

    1. la poésie (1 à 2 par période, donné 15 jours à l'avance)
    2. la liste de mots (1 par semaine, donné une semaine à l'avance)
    3. le livre du rallye-lecture (pas de délai mais c'est quand même contrôlé)
    4. les leçons d'Histoire/Géo/ICM/Sciences (sous forme de cartes mentales le plus possible mais pas que...)

    Ce que je rajoute parfois:

    • des capsules-vidéos (leçon vue en classe mais sous format vidéo (ça passe mieux)
    • des exercices numériques (c'est plus ludique)

    Ce que j'ai arrêté de donner :

    • des dictées préparées
    • TOUTES les leçons à apprendre de façon systématique

    Pour moi, rien n'est obligatoire (ou presque), rien n'est corrigé le lendemain en collectif.

    Si c'est fait, c'est bien ! Si c'est pas fait, tant pis ! (A part quand même la poésie et la liste de mots)

     

    3
    Jeudi 14 Août 2014 à 18:36

    Moi j'ai du mal avec le "si c'est fait tant mieux, si c'est pas fait... tant pis". Chacun fait comme il veut ? Pourquoi certains se cassent le ... alors que d'autres choisissent la "facilité" (car pour certains, c'est ça, et pas que le contexte).

    Si par exemple j'en donne peu, je veux que ce peu soit fait...

    4
    Jeudi 14 Août 2014 à 18:38

    Par contre, s'ils n'apprennent pas leurs leçons... Ben... Tant pis pour eux oui là c'est sur... Je ne suis pas leur maman... Bouh, je vais me faire Houspiller ! :D

    5
    Jeudi 14 Août 2014 à 18:43

    La règle, c'est que la leçon est sensée être sue en sortant de l'école... Mais bon...

    Et puis, notre ministère prône pour "plus de devoirs écrits" : entre nous, ce qui pose problème aux enfants, ce n'est pas l'exercice 2 page 37 mais surtout la leçon sur "l'accord du participe passé avec l'auxiliaire être", leçon bourrée de mots, de lettres et de phrases (des quoi ???).

    Pour moi, lui demander d'apprendre une leçon, déjà, ça veut dire quoi pour lui ou pour ses parents ?

    Pour moi, lui demander d'apprendre une leçon, c'est comme demander à un aveugle de mémoriser le chemin pour aller jusqu'à Paris (ça sert à rien... si ce n'est pour les autres... mais apprend-on pour les autres ?)

    6
    Jeudi 14 Août 2014 à 18:50

    Je suis totalement d'accord avec toi mais alors... que faire ? Si pas d'exercices, si apprendre une leçon c'est trop compliqué ?

    7
    Jeudi 14 Août 2014 à 18:50

    La règle, c'est que la leçon est sensée être sue en sortant de l'école... Mais bon...

    Et puis, notre ministère prône pour "plus de devoirs écrits" : entre nous, ce qui pose problème aux enfants, ce n'est pas l'exercice 2 page 37 mais surtout la leçon sur "l'accord du participe passé avec l'auxiliaire être", leçon bourrée de mots, de lettres et de phrases (des quoi ???).

    Pour moi, lui demander d'apprendre une leçon, déjà, ça veut dire quoi pour lui ou pour ses parents ?

    Pour moi, lui demander d'apprendre une leçon, c'est comme demander à un aveugle de mémoriser le chemin pour aller jusqu'à Paris (ça sert à rien... si ce n'est pour les autres... mais apprend-on pour les autres ?)

     

    Et par rapport à ton com' n°3, je peux te dire que j'ai beaucoup évolué (parce que les enfants aussi, et les parents également) : je demande beaucoup moins parce que les parents ne peuvent plus : je me suis battue cette année, tu ne peux pas savoir comme ça a été difficile, et pourtant je suis dans un environnement totalement favorisé, sans problème particulier...

    Quand tu dis "chacun fait comme il veut ?" : OUI, mais là, le "chacun" signifie le parent, responsable légal de son enfant ! C'est à lui de faire comprendre à son enfant que NON, il n'a pas le choix !

    J'ai un fils qui n'a pas besoin d'apprendre ses leçons à la maison puisqu'il les connait déjà en sortant du cours : c'est rare, j'en suis consciente, mais là (???)

    Eh beh, toi, PE, tu penseras qu'il a fait ses devoirs (alors que ce n'est pas le cas)...C'est subtile, je sais...

    Complexe ! C'est sûr!

    8
    Jeudi 14 Août 2014 à 19:17

    En réponse à ton com' n°6 : un exercice numérique : tu détournes... mais... ils n'écrivent pas !

    Bon, là,tu vas me dire, oui, mais tous n'ont pas un ordinateur à la maison... Bien moins que tu ne peux l'imaginer en fait...

    9
    Jeudi 14 Août 2014 à 19:26

    L'an dernier, deux d'entre eux n'avaient pas de quoi faire un exo numérique donc je n'en ai pas encore donné. Mais c'est vrai que c'est ludique et peut-être acceptable ?

    10
    Eilathan
    Jeudi 14 Août 2014 à 19:43

    Voilà 10 ans que je ne donne plus de devoirs écrits le soir aux élèves. Et je suis en CM2. Depuis 3 ans je suis dans une école où les devoirs sont la norme depuis le CP. J'ai tenu bon car je suis vraiment convaincue que c'est juste. La première année, il y a eu quelques parents à râler ( les parents de bons élèves qui n'avaient absolument pas besoin de ce genre de travail écrit, d'ailleurs..) pendant que beaucoup venaient me remercier car pour les élèves qui avaient du mal c'étaient des temps longs et très stressants.. Depuis, il est admis auprès des parents qu'avec moi, il n'y a pas de devoirs écrits et que visiblement cela n'impacte pas sur la réussite en 6° car aucun n'a redoublé (même ceux pour qui j'avais prédis le contraire).

    L'argument massue est que le travail écrit est interdit par les textes en primaire depuis 1956 et que tous les ministres de l'éducation ont toujours confirmé ce texte ...

    Les élèves ont déjà assez à faire avec l'apprentissage des leçons ou de la lecture. L'écrit viendra bien assez tôt en 6°. J'espère juste que la réforme et l'arrivée de la 6° dans le cycle 3, n'impacteront pas cette loi...

    11
    Jeudi 14 Août 2014 à 19:47

    Chez moi, l'une n'y avait pas accès non plus. La capsule était de toute façon revue en classe en rentrant le lendemain matin... et l'exercice numérique fait à la récré (quand c'était possible).

    Il y a deux ans, en revanche, je n'ai pas pu convaincre une "famille d'accueil" connectée de laisser le petit bonhomme  faire son travail sur l'ordinateur. Pour elle, il n'était pas question de "faire de l'ordinateur" alors que son propre fils (qui doit être largement majeur maintenant) n'y avait pas droit à son âge...

    Même en lui expliquant qu'aujourd'hui, on n'utilise plus l’ordinateur uniquement pour jouer, ça n'a pas marché... Peut-être que l'idée aura évolué : je l'ai de nouveau cette année... C'est dommage pour lui (pour elle aussi d'ailleurs) parce qu'utiliser l'ordinateur lui aurait carrément facilité la tâche. j'y crois !

     

    12
    Jeudi 14 Août 2014 à 19:57

    Eilathan,

    Tu te contentes de quoi alors? leçons? + poésie? + mots? autre ?

    13
    Eilathan
    Jeudi 14 Août 2014 à 20:12

    Oui, ils ont les leçons qui ont été vues en classe, des mots ( 20 pour 1 semaine) + de la lecture (le mardi et le vendredi), le mot du jour (mardi et vendredi) et une poésie avec (c'est variable) entre 15 jours et 3 semaines de délai d'apprentissage.

    Pour certains, cela demande déjà du temps..

    14
    Jeudi 14 Août 2014 à 22:06

    Eilathan, je partage vraiment tes propos ! J'espère que mes enfants auront des "maicresses" comme nous, à ce sujet-là arf

    15
    Eilathan
    Jeudi 14 Août 2014 à 22:22

    Merci  =)  Mais la bataille n'est pas gagnée... dans mon école, même si mes collègues respectent mon choix je suis la seule à ne pas en donner... mais certains commencent à se poser des questions... alors ... cool

     

    16
    Jeudi 14 Août 2014 à 22:28

    C'est sûr qu'on n'a pas tous le même avis sur la question. Ma collègue qui a les CE1-CE2 n'en donne pas non plus, donc elle en a déjà parlé aux parents. Mais certains sont toujours à convaincre quand leurs enfants arrivent dans ma classe. Et la peur de l'entrée en sixième n'arrange rien.

    Bon courage pour la bataille dans ton école !!

     

     

    17
    Jeudi 14 Août 2014 à 22:34

    Merci ! bon courage à toi aussi ... et j'aime beaucoup votre site à toutes les trois happy

    18
    Jeudi 14 Août 2014 à 22:38

    Je te remercie, Eilathan. Tu connais personnellement l'une d'entre nous ? 

    19
    Jeudi 14 Août 2014 à 22:42

    Nan, je ne crois pas... sauf si vous êtes bretonne .... sarcastic

    20
    Jeudi 14 Août 2014 à 22:45

    Pas moi ! Bourguignonne !

    21
    Jeudi 14 Août 2014 à 22:49

     loin... de mon bout de terre ...happy

    22
    Dimanche 17 Août 2014 à 12:10

    Moi aussi, je lutte avec l'enseignante de CP-CE1 qui donne des calculs, des opérations, des exos...
    De même, les parents des élèves en difficulté m'ont grandement remercié d'avoir "allégé" leurs soirées. Les parents des élèves en grande réussite ont continué à les gaver à coups d'exos glanés ça et là sur le net, à coups de cahiers de vacances et d'exercices divers et variés... Certains leur faisaient même faire les exos en avance sur le manuel. J'ai arrêté de lutter, tan pis, ils font comme ils veulent. L'essentiel étant de ne pas noyer les élèves en difficulté.

    Du coup, moi, je donne des listes de mots (20 par semaine), la poésie (minimum une par mois), les leçons (avec parfois les "As-tu bien compris?" qui vont avec), le calcul automatisé (à faire à l'oral), la lecture et une autodictée toutes les 2 ou 3 semaines. Tous les devoirs sont donnés une semaine à l'avance. Très rarement, en général quand les élèves ont fait les "couillons" en classe et qu'on n'a pas avancé, je donne de petits exos à faire à la maison. Mais ce n'est pas fréquent.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :