• Je propose ici un article qui regroupe nos trucs et astuces de classe, concernant les fournitures, l'organisation, etc... Je convie les Supers à en rajouter au fur et à mesure dans le corps de l'article en modifiant l'article de base et nos chers lecteurs à participer via les commentaires !

    *Trucs & astuces*

    #1 : Cahier de liaison

    Prends un 48 pages, ça suffit !

    #2 : Cahier de travail

    Prends un A5, c'est pratique à transporter et facile à manier pour nos petits élèves.

    Ou alors un 24*32, tu colleras tes feuilles A4 plus facilement.

    #3 : En CE1, utilise un fichier de maths

    T'as tout le matos dedans, ça va vite à corriger, et moins de prise de tête pour toi, PE !

     

     


    votre commentaire
  • Le temps, le temps, toujours le temps... 

    C'est parti pour le programme EXCEL (2010) permettant d'élaborer son emploi du temps (versions simple ET double niveau).

    Il respecte les nouveau programmes, les nouveaux cycles, les nouveaux horaires...

    --> C'est Là !


    votre commentaire
  • Edit du 30/07/16 : nouveaux intitulés, nouveaux cycles, nouveaux horaires - SIMPLE NIVEAU  + DOUBLE NIVEAU (fonctionne avec Excel 2010)

    Bon, pendant les grandes vacances, la corvée de la création de l'emploi du temps est de mise.

    Oui mais... c'est dur de respecter les volumes horaires (surtout quand tu dois caser 3 heures de sport et que t'aimes pas le sport). Du coup....

    J'ai élaboré il y a peu, un document excel qui permet de rentrer le moins de données possibles et d'obtenir comme produit fini un bel emploi du temps (enfin, c'est une question de gout) à imprimer avec les intitulés officiels et surtout (c'est vraiment le +), le quota horaire pour chaque discipline...

    Des ajustements seront donc envisageables sans avoir à recompter à chaque fois.

    Tu vas me haïr, Super-M, j'aurais pu te le donner plus tôt... Hihi !

    Allez ! Cadeau !

    En retour, lecteur, j'attends tes remarques...

    --------

    •  Outils pour (bien) créer son emploi du temps           Outils pour (bien) créer son emploi du temps
    • Niveau simple               Niveau double

    Ah oui, désolée, pour l'instant, il n'existe que pour deux niveaux et n'est pas adapté à la maternelle. 

    Voici une vidéo explicative (enfin, j'espère)...

    ---------
    Edit du 22/08/15 : Versions Horaires 2008 modifiées
    Edit du 21/08/15 : Possibilité de voir sur l'edt, "MATHEMATIQUES" ou "FRANCAIS" sans la spécialisation
    Edit du 02/08/15 : 2 nouvelles versions "Nouveaux cycles"
    Edit du 02/08/15 : Encore plusieurs coquilles corrigées grâce à Juliette. Merci de faire évoluer ce programme encore imparfait! 
    Edit du 30/07/15 : l'intitulé ICM a été remplacé par EMC (ça change tout!)
    Edit du 05/08/14 : Ce programme n'a pas l'air de bien fonctionner avec OpenOffice. Il a été crée pour Excel.
    Edit du 23/07/14 : Quelques bugs risquent d'apparaitre dans le programme. N'hésitez pas à me le faire remonter via un commentaire. je tâcherai de résoudre le problème.

    83 commentaires
  • La rentrée approchant, je me vois déjà rêver d'une classe idéale avec plein de sous qui me permettraient d'acquérir tout ce dont je pourrais avoir envie besoin.

    Alors, je te présente ici, ce que j'aimerais avoir, ce qui me tente, ce qui m'interroge pour mener à bien ma classe.

    En Anglais :

    Je suis bien tentée pour acheter pour la classe le livre numérique enrichi pour l'enseignant de la collection Cup Of Tea CM1 et CM2

    Ca me tenterait bien, ça !

     

    Chacun coûte 50 euros mais inclut les audios. Ca peut peut-être remplacer les manuels élèves et les CD audio...

    En Histoire :

    Mon choix porterait sur des nouveaux petits albums qui ont comme sujet un des personnages célèbres de l'Histoire de France. Pourquoi pas prendre le pack Primaire (tant qu'à faire) et l'intégrer comme un rallye-lecture ?

    Ca me tenterait bien, ça !

     

    Chaque album coûte en moyenne 5 euros et le pack complet est à environ 75 euros...

    Et toi ? Tu aimerais quoi pour Noël la rentrée ? 

    Donne-moi aussi ton avis sur mes souhaits, que je puisse me décider...

     


    2 commentaires
  •  

    Cahier de vie ?

    C’est le premier cahier que l’on regarde quand mes enfants rapportent de l’école le travail qu’ils ont fait : le cahier de vie. Ce cahier que beaucoup de maicressestongue de maternelle mettent en place pour garder un souvenir des événements qui ont eu lieu en classe (sorties, anniversaires, spectacles…).

    L’année dernière, lorsque mes CM1-CM2 rédigeaient le compte-rendu d’une journée particulière (venue des correspondants, Carnaval etc), nous l’intégrions dans le cahier de littérature et rédaction.

    Je me pose la question pour la rentrée prochaine : continuer ainsi (et peut-être nommer ce cahier autrement ?) ou intégrer ces récits au cahier de liaison.

    Cela donnerait peut-être davantage envie aux parents d’ouvrir ce cahier, pour y voir autre chose que « les poux sont de retour ! ».

    Mais d’un autre côté, cela relève de la rédaction.

    Alors toi, cher/chère collègue, je te défie de trouver un troisième argument pour faire pencher ma balance (pas mon pèse-personne, hein, il y en a assez lourd sur le plateau).

     

     


    3 commentaires
  •  

    Menu du jour

    Bonjour à toi, collègue vacancière, vacancier,

     

    Voilà, je t'expose ma réflexion actuelle : les élèves ont-ils besoin de voir affiché toute la journée le « menu du jour » ?

     

    Oui, le programme de la journée, qu’ils connaissent par cœur après quelques semaines de classe…

    l’emploi du temps qu’ils ont collé dans leur cahier de liaison et auquel ils peuvent se référer…

    le déroulement que je leur ai présenté en arrivant le matin…

     

    OK, c’est rassurant (ou pas !) de savoir à quelle sauce on va être mangé ce jour-ci ; mais une fois que l’on connaît le planning, à quoi bon l’avoir sous les yeux ?

     

    Est-ce intéressant de posséder l’emploi du temps dans un sous-main individuel ? SuperV, l’intègres-tu à ton top achat de l’année dernière ? winktongue

     

    Jusqu’à maintenant :

    J’écrivais au tableau l’enchainement des activités mais ça me gavait. Puis j’ai fonctionné avec les fameuses étiquettes que l’élève de service plaçait dans l’ordre annoncé par Moa ! Youpi, la patafix se détache et là, c’est le drame : l’orthographe finit à la poubelle (euh, oui, le tableau d’affichage est juste au-dessus de la corbeille à papier). Lol

     

    Qu’en penses-tu, toi PE, qui as les orteils en éventail en ce moment ?

     

     

     


    14 commentaires
  • Il parait que l'on apprend de nos erreurs. Je suis convaincue.

    La dernière fois, j'ai laissé son doudou à ma fille dans les toilettes d'Ikéa. Elle l'a jeté par terre.

    Conclusion : Je ne laisserai plus jamais son doudou à ma fille dans les toilettes d'Ikéa. Mon erreur aura finalement été utile.

     

    Bref, bref, tout ça pour dire que nos élèves, et ben, c'est comme moi en tant que maman... Ils apprennent de leurs erreurs. Et donc de nos corrections, puisque ce sont elles qui les guident, à mon sens.

    Mon questionnement est donc basé aujourd'hui sur la correction.

    Comment corriger nos élèves ?

    Il y avait déjà le débat de la couleur, , mais il y a aussi la question du comment ?

    Comment être efficace dans sa correction, comment rendre la correction UTILE (ce qui la rendra donc pour le coup EFFICACE..), comment faire pour que la correction ne soit pas le moment où tout le monde se fait ***** ?

    Pour ma part, j'ai opté, vu mon faible effectif, pour la correction au bureau.

    Mes élèves, plutôt hétérogènes tant dans la rapidité d'exécution que dans leurs compétences, sont 15. Donc lorsque je lance un groupe sur des exercices, d'autres sur une leçon, et d'autres sur je-n-sais-quoi, ils finissent toujours en décalé et du coup j'ai le temps de corriger au bureau.

    Pour moi, je n'y vois que des avantages (enfin presque, j't'expliqu'rai !) :

    - l'élève voit directement son erreur puisque je la pointe sous son nez

    - je les fais se corriger un maximum de suite (et généralement ils savent la réponse...)

    - il y a la "pression" du "bien faire" puisque la maitresse est LA, elle corrige et l'élève est LA aussi... Le cahier rendu et corrigé plus tard, l'élève n'est plus là, donc la maitresse ne risque pas de le "gronder" (elle aura oublié, la vieille maitresse ! )...

    Le seul inconvénient, c'est que des fois, c'est un peu le salon de thé au bureau. Chacun vient, avec son cahier, s'accoude à la table d'outils et papote avec son voisin de file. Et blablabi et blablabla. Un peu gênant pour être concentrée au bureau !

    M'enfin. Je trouve que c'est un moindre mal, et j'essaie d'utiliser des trucs pour éviter le salon de thé. En tous cas, ça me correspond bien.

     

    A ton tour, lecteur de me faire partager ton expérience ! ^^


    3 commentaires
  • Grand questionnement en ce samedi soir.

    Les vacances se terminent, il va falloir y retourner mais mon esprit divague déjà à la rentrée 2015.

    Ma grande question du soir : QUELLES TRACE ECRITES pour mes élèves ?

     

    Je t'explique. Cette année, j'avais un cahier, où les élèves collaient les leçons français / maths. Mais je ne suis pas convaincue. Et ils ne l'utilisent pas.

    Ces mêmes élèves, qui avaient donc une autre maicresse l'année dernière utilise par contre (pour certains...) un livret de références, avec les tables, ...

    Donc... que faire l'année prochaine ?

    Je me tâte. Surtout que je ne fais pas toujours de leçon pour chaque notion... Du coup, un livret avec toutes les "références" parait le plus simple... Non ?

    Tu fais comment toi ?

     

    J'édite, pour répondre à superV :

    1. Pour moi oui, c'est le minitexte qui sert de leçon à apprendre à la maison. Pour ne pas oublier. je leur dis régulièrement que je m'en moque qu'ils le sachent par coeur bêtement. Je veux qu'ils sachent utiliser ce qu'ils savent. Mais... rien de concluant...

    2. Des fois je suis "génée" qu'il n'y ai pas plus de "traces" justement... Mais en même temps je trouve que certaines leçons ne servent à rien... Bref, en gros j'ai envie de faire un MEMO plutôt qu'un cahier de leçons... (merci, mon idée avance !! ;-) )

    3. J'aimerais parfois qu'ils l'utilisent en classe comme d'un mémo, en support de leur mémoire. Mais très peu y pensent ou n'ont le "courage"...


    11 commentaires
  • Hey hey, ça faisait bien longtemps, chers amis et collègues, que je n'avais point écrit...

    Voilà chose faite, et me revoilà en selle pour la dernière ligne droite...

    Ben oui, je reprends lundi,  finies les vacances pour moi !

     

    Je vais donc me pencher sur.... *roulement de tambour* ma commande !!!

    Tu sais, on l'a déjà dit ici, la commande c'est un peu la lettre au Père Noel quoi...

    Alors en avril ne te découvre pas d'un fil, réfléchis à ta commande pour commander des outils et des affaires EFFICACES pour toi, pour tes élèves.

    On a déjà partagé notre top 3 des commandes méga utiles et des commandes méga pourrites (quoi, pourrites, ça n'existe pas ??), et bien maintenant je vais partager avec toi ma liste de matériel.

     

    Du coté des manuels :

    • Interlignes en français. Tout ne me plait pas tel quel mais j'avoue que je ne penche pas trop sur la question. Je fais le mouton...
    • Pas de manuel en maths... Je fais comme je le sens, un peu en freeestyle (t'as vu comme je cause bien l'english ?). J'ai commandé trois fichiers photocopiables chez Jocatop pour les maths. Mais je ne suis pas convaincue maintenant. Flûte.

     

    Du côté des "consommables" :

    • Cahier d'activités, le traditionnel cahier du jour. J'ai essayé tous les formats grâce à mes postes de compléments (décharge, si tu préfères...). Et je ne l'aurais jamais cru mais celui que je préfère c'est le A5, 17 x 22, avec couverture prolypro (rose), évidemment.

    Il regroupe toutes les... activités des élèves, en maths et en français. Les feuilles A4 iront dans le classeur.

    • Cahier de liaison, 17 x 22 avec couverture polypro rouge.
    • Classeur 12 intercalaires, pour les fiches de français, maths, dictée, sciences, histoire, géo, ICM, autonomie, les plans de travail, anglais, littérature/rédaction, divers (les inclassables).
    • Cahier de poésie basique, une page de lignes, une page blanche pour le dessin, qui va peut être devenir un cahier d'arts (et regroupera donc les chants, et l'HDA)
    • Cahier d'écrivain, pour les divers écrits, avant de publier sur le blog. 17 x 22 couverture violette.

     

    Mon dernier grand dilemme, c'est les "leçons". Plusieurs options :

    - fabriquer un livret d'outils avec les leçons d'interlignes, pré-photocopiées (français) + un en maths

    - faire comme cette année : photocop collées dans un cahier

    - faire tout écrire dans un cahier

    ...

     

    Voilà pour mon fonctionnement...

    Peux tu m'aider cher collègue ?


    33 commentaires
  •  

    Quelle ambiance !

     

    Cela faisait quelques années que ce n’était pas arrivé dans ma classe : problèmes de vol

    Le stylo quatre couleurs de C a disparu à la B.C.D. (alors que certains CM2 empruntaient leur livre pour la semaine et que d’autres saisissaient sur les ordis leur courrier pour une maitresse absente).

    + l’autre jour, un stylo gel « caché » dans le bureau d’une copine (super la blague, mais c’est drôlement sympa de faire accuser une élève de vol dites donc !)

    + deux stylos (b*c cristal noir et bleu, top la classe quoi) qui se sont enVOLés…

     

    De quoi changer le programme d’I.C.M. prévu en fin de journée L

    Après un inventaire des trousses, cartables etc, toujours pas ledit stylo !

    Menace de récrés écourtées, de sorties en stand by jusqu’à ce que le voleur se rende : rien.

     

    Que faire ? Que dire ?

     

    Continuer à faire uniquement des mini-récrés dans l’attente de posséder un détecteur de mensonges ?!

     

    Help les collègues, please.

     

     


    6 commentaires
  •  

    Travailler mais pas que !

     

    Suite au commentaire de l’une de nos fidèles lectrices, je me prends pour un organisme de sondage et viens te demander :

    Quelle quantité de travail pour toi, PE ? En toute honnêteté ;-)

     

    Question difficile, non ? Dur de le quantifier, notre boulot.

     

    Déjà, quelle organisation as-tu ?

    Voir sondage : Quand prépares-tu ton cahier-journal ?

     

    Toujours par curiosité : peux-tu nous dire (dans un commentaire à cet article) le temps que tu passes à bosser chaque semaine ? Y compris le temps de classe, on pourra comparer avec d’autres métiers...

     

    Et comme je veux tout savoir sur le sujet, dis-moi à quelle quotité tu travailles  sarcastic

    Voir sondage : A quelle quotité travailles-tu ?

     

    Et en commentaire, tu peux éventuellement nous dire si cela te convient ou si tu souhaiterais bosser plus, ou bosser moins !

     

     

    Allez, c’est le week-end : on va peut-être travailler mais pas que !

    Profitez-en bien.


    19 commentaires
  • Avant de rentrer dans le vif du sujet, un petit historique s'impose :

    • 2000 : 1ère année dans une classe - pas de numérique : quelle idée d'en mettre !
    • 2003 : Arrivée dans mon école en tant que titulaire. J'utilise l'ordinateur pour moi, uniquement. Un problème commence à apparaitre : pas d'imprimante à la maison donc comment imprimer mes documents à l'école ?

    -->la DISQUETTE mais... vite TROP petite alors... PLEIN de disquettes !!!

    • 2004 : pas assez de disquettes, marre de ce va-et-vient ! Je transporte alors mon ordinateur portable (en avance pour mon temps, non ???) mais bon, c'est MON portable et c'est PAS pratique ! Je tente aussi de stocker mes données sur des CD puis des DVD mais ce n'est pas pratique.
    • 2005 ou même plus tard peut-être (???) : Mon collègue (toujours là, lui aussi) me propose (me vend, même, le radin !) une clé USB 128 Mo : Ouahhhhhh ! Combien de fichiers et de photos peut-on y stocker là-dedans !!!! Je ne pourrai jamais la remplir cette clé !!!

    Bon bah...si !

    • 2007 : C'est le début de l'aventure "Site Internet à l'école". Alors là, je me rends compte qu'on peut stocker des gros fichiers sur mon espace de stockage Free. Un peu fastidieux mais c'est faisable... Je continue cependant d'utiliser mes clés USB et je monte jusqu'à 16 go.
    • 2009: C'est la migration du site en blogs Eklablog : c'est magique en quelques clics, le transfert de fichiers est effectué et l'on peut y avoir accès partout.
    • 2012 : ...

    Voilà, l'article commence MAINTENANT puisque c'est à partir de ce moment que je vous parle des CLOUDS !

    C'est quoi, un cloud ? C'est une grosse caisse dans laquelle on stocke tous ses fichiers, même très gros et qui a plusieurs avantages:

    • n'occupe pas de place sur son ordinateur
    • peut permettre de conserver des vidéos notamment qui prennent beaucoup de place, au même titre qu'un disque dur externe
    • permet d'accéder à l'ensemble de ses fichiers n'importe où, à condition d'avoir une connexion Internet
    • permet de partager des fichiers volumineux avec ses collègues préférés, sans passer par sa boite mail : parce qu'un fichier de 125 Mo par mail, c'est LONNNNNGGGGGG...
    • évite le transport de disquettes, de clés, d'ordinateur portable, ...
    • évite d'être coincé en cas d'oubli du matériel

    Bon bah voilà, j'ai tout dit. Après, il existe beaucoup de CLOUDS. Pour les plus connus, de mon côté :

    • Dropbox
    • GoogleDrive

    Ce qui peut effrayer cependant, c'est que l'on stocke ses propres données personnelles dans le "NUAGE" et comme son nom l'indique, on ne sait pas vraiment où ça se trouve, c'est ... flou ! C'est souvent aux USA, avec des lois différentes des nôtres au niveau de la propriété intellectuelle.

    mais aussi :

    • Hubic (particularité (et avantage) d'être développé en France, régi donc par la loi française)

    Il en existe d'autres, gratuits, payants, ... avec une capacité de stockage différente, plus ou moins élevé... 

    A toi de voir maintenant ce qui te correspond le mieux...


    7 commentaires
  •  

    La réunion parents, alias réunion de rentrée

     

    Aujourd'hui, alors que j'attendais mon fils en pleine activité sportive, mon oreille capte une conversation des plus intéressantes quand on est instit' sarcastic : les mamans des copains de Y donnent leurs impressions sur la maîtresse la réunion parents, autrement dit la réunion de rentrée. Oui, celle que certains P.E. redoutent car on a, il faut bien le dire, l’impression de passer sur un grill !

     

    Et là j’entends : « elle semble bien, la maîtresse : elle a dit qu’elle passait derrière chaque enfant pour voir s’il comprenait ».

    En effet, elle est top. Sans aucun doute.

     

    La question du soir est donc : quel est l’ordre du jour de votre réunion ?

    Après les remerciements d’être venus (si si, on est content qu’ils soient venus si nombreux), nous voilà dans le vif du sujet.

     

    Pour ma part, et celle de ma « collègue de classe » (qui fait mon complément de temps partiel), il s’agira de faire un point sur la répartition CM1/CM2 des élèves puis, hop, présentation de l’emploi du temps. Photocopie à l’appui, à donner à leur enfant en rentrant. Avec pour chaque case, les outils qui seront utilisés (fichier, cahiers, classeur, etc). Petit passage par un aperçu des progressions.

    Et enfin, oui, enfin, nos chers parents d’élèves découvriront quelle sera la sortie scolaire !

    Si c’est loin, « c’est trop loin ». Si c’est près, « c’est trop près »

    Pour vous qui n'aviez pas encore découvert notre super blog (restons modestes, lol) : Que prévoyez-vous comme sortie scolaire ? Un article "coup de gueule"...

     

    Et dans ma tête ?

    Perso, après quelques secondes de malaise au début, je suis vite dedans. Mais le moment que je crains, c’est la F.A.Q. de la réunion !

    Espérons que nous aurons été assez claires, et pas lourdes (merci à la chrono de Super-M !).

    Viendra ensuite le moment du débriefing entre la collègue et moi et on aura bien gagné le droit de regagner nos pénates.

     

    J’ai oublié des points importants ?

    Une façon originale de faire votre réunion ?

     

    Et…c’est quand ?

    Pour nous, c’est mardi. (car le mardi, tout est permis : je suis en forme ce soir dites donc !)

     

     


    7 commentaires
  • Marque-page mémo, affichages, set de bureau, classeur-outil ?

     

    Bon, ce soir, je me dis « Super-B, tu vas concevoir le marque-page du fichier de maths CM1 ».

    Quitte à faire ce petit bout de carton pour retrouver où l’on doit revenir après la récré sans demander aux copains qui ont une plus grande mémoire, autant qu’il soit utile. Il va donc falloir que je synthétise les besoins des élèves : tableau de numération, tables d’addition, de multiplication (les fameuses !), orthographe des nombres ??

    Mais n’est-ce pas leur donner tout cuit ce qu’ils devraient avoir en tête ? Je suis toujours partagée…

     

    Me vient alors l’idée de vous demander ce que vous pensez, ce que vous utilisez comme outils auxquels les élèves peuvent se reporter.

     

    Pour moi, les affichages, c’est pff : il faut les créer, les afficher (bien sûr !) et les cacher quand on veut évaluer nos élèves sur cette compétence :-(

    Classeur-outil : mes élèves s’y référaient assez l’an dernier. Mais format pas forcément pratique avec déjà un cahier d’exercices sur la table.

    Set de bureau : jamais fait. Souvent vu en cycle 2. Vous en faites pour vos « Cycle 3 » ?

     

    Cette année, donc, ce sera au moins marque-page mémo. Et plus si besoin…

     Et vous ? Quel(s) support(s) ? Quel contenu ? 

     


    6 commentaires
  • En fait, dans cet article, il s'agit moins de se préoccuper du double-niveau que de la gestion des ateliers que je compte mettre en place.

    Je vois déjà que tu es déçu ! Si si, je le vois ! : tu t'attendais à ce que je te donne de vrais tuyaux sur ton quadruple niveau de 27 élèves que tu auras à la rentrée avec 3 dys- et 2 intégrations.

    Eh bah non ! Pas cette fois ! 

    Dans ma classe (cm1/cm2 à 21), les ateliers tourneront autour de l'outil numérique qui sera TRÈS présent les lundis et mardis.

    Il est donc nécessaire d'articuler ces ateliers autour du matériel numérique.

    Les lundis, ce seront les CM1 qui utiliseront de façon individuelle l'outil numérique. Donc, les ateliers tourneront autour d'eux. Les mardis, plutôt les CM2.

    Voici donc mon organisation qui fonctionnera par quinzaine.

    Pour m'y retrouver, j'ai élaboré des cartes mentales (bah voui, SuperV ne peut pas s'en passer) et ai indiqué pour chaque semaine (paire ou impaire) ce que font les CM1 les lundis, les CM2 les mardis. J'ai tenu à y faire figurer également ce que feront l'autre niveau pendant ce temps.

    LES LUNDIS :

    Double-niveau : oui mais comment s'organiser ?

    Double-niveau : oui mais comment s'organiser ?

    LES MARDIS :

    Double-niveau : oui mais comment s'organiser ?

    Double-niveau : oui mais comment s'organiser ?

    Maintenant que j'ai relu mon article, je me demande s'il sera bien utile à quelqu'un d'autres qu'à moi... Hein ?

    Parce que c'est pas si transposable que ça... Bon tant pis ! Je le laisse !

     


    votre commentaire
  • "Une carte mentale (ou carte heuristique)  est un schéma supposé refléter le fonctionnement de la pensée, qui permet de représenter visuellement et de suivre le cheminement associatif de la pensée."

    Ça, c'est la définition de Wikipédia.

    Eh bien, la solution, elle est là ! Depuis une petite année maintenant, j'ai beaucoup lu sur le sujet et crois-moi, PE, je suis convaincue du succès des cartes mentales dans la mémorisation ou le raisonnement de nos petits élèves.

    Alors, comme moi, ose te lancer dans cette démarche. Mais tu dois savoir plusieurs choses au préalable...

    • La carte peut se faire grâce à un ordinateur ou une tablette, mais aussi avec une feuille et des feutres de couleurs
    • La carte est réellement efficace si elle est construite par l'apprenant lui-même, de façon individuelle ou collective mais toujours de façon active.
    • La carte se lit dans le sens des aiguilles d'une montre, à partir du coin haut/droit en général (parfois, ça n'a pas d'importance)
    • La carte doit être colorée, attractive, attirante, belle
    • La carte est constituée d'une idée principale à développer, de branches et de sous-branches
    • Les branches et sous-branches associées d'une carte doivent être de la même couleur (même s'il est possible d'utiliser différentes nuances de cette même couleur)
    • L'idéal est que l'enfant y ajoute des dessins faits par lui ou des symboles clairs et utiles

    Tu peux faire des cartes mentales pour tout, ou presque tout.

    La démarche ne sera pas forcément la même mais à quelque chose près, quand un élève a fini de créer sa carte, c'est qu'il connait sa leçon.

    La carte peut avoir plusieurs rôles. Chez moi, je l'ai utilisé (et je vais l'utiliser) :

    1. En construction par les élèves eux-mêmes pour les notions à mémoriser telle que "l'adjectif qualificatif" par exemple.

      Apprendre avec des cartes mentales 


    2. En base pré-faite pour se rappeler d'une démarche en compréhension de lecture par exemple.

    ICI, IL FAUT UTILISER LA METHODE DU "C-Q-Q-C-O-Q-P" (rigolo pour les élèves)

    Apprendre avec des cartes mentales

    "Tu lis le texte et dès que tu peux compléter les branches, tu le fais."

    Précisions:

    • Le "Quoi" peut être à quoi, pour quoi, en quoi...
    • Le "Qui" peut être à qui, par qui, pour qui...

    3. En construction collective puis réinvestissement pour écrire en rédaction sur un type de texte ou pour un exposé par exemple

    Apprendre avec des cartes mentales

    Apprendre avec des cartes mentales

     4. En aide à l'apprentissage d'une leçon pour être au clair sur ce qu'il faut savoir en Histoire par exemple.

    Apprendre avec des cartes mentales

     Une chose est sûre, en ce qui concerne notamment la mémorisation, le passage par la carte mentale est particulièrement efficace pour beaucoup d'élèves. Il est aussi avéré (mes lectures me l'ont confirmée) que cette méthode serait très utile (et même salvatrice) pour tous les DYS-

    Parce que dire à ton élève "apprends la leçon sur l'adjectif qualificatif pour demain" est beaucoup trop abstrait et complexe, choisis plutôt de lui dire "lis la carte mentale en développant/complétant les branches ou lis la carte mentale et tente de la refaire sans modèle". Si tu sais le faire, c'est gagné! (A travailler beaucoup en classe!)

    Ce n'est pas forcément évident au départ mais franchement le raisonnement en est que développé.

    Oups ! J'allais oublié : tu veux sûrement quelques conseils dans le choix de ton logiciel, si tu souhaites passer par l'outil numérique (parce que je te rappelle quand même qu'il est tout à fait possible de le faire à la main : c'est d'ailleurs tout aussi intéressant avec ses élèves).

    Alors celles que tu vois sur cet article sont réalisées avec : BUBBL.US (gratuit, en ligne) ou IMINDMAP7 (payant avec version d'essai gratuite). Il en existe des dizaines, plus ou moins agréables, esthétiquement et ergonomiquement parlant. Chacun ses gouts, j'allais dire !

    FREEMIND (gratuit) est réputé pour être sympa.

    Si tu veux savoir, moi, j'aime ImindMap parce que:

    • on peut écrire sur la branche (ce qui est préconisé pour montrer que l'idée que l'on écrit se poursuit par une autre idée. En général, la dernière idée est dans une case (puisque c'est la finalité du raisonnement) mais il n'y a pas de règles...
    • les courbes des premières branches sont agréables
    • les branches ou sous branches peuvent changer de place de façon automatique pour une meilleure visibilité

    Je t'entends déjà dire : "oui mais alors, euh... c'est bien mais euh... bon okkk... mais il est PAYANT ton truc, là ! ". 

    OK ! Je me rends ! Oui mais il est bien, du moins : il ME convient !

    Franchement, NO PANIC, si tu surfes un peu, tu trouveras ton bonheur dans les "gratuits".

    (Jamais contents ces PE ! Pffff)

     Des questions sur le sujet ? Eh beh je t'écoute !


    7 commentaires
  • Mais pourquoi donc, me diras-tu ?!

    Et nous y voilà, à fond dans l'école qui consomme, elle aura même sa carte de fidélité !

     

    Attends, attends, je t'explique, c'est tout simple.

    En fait, j'ai décidé de mettre en place des "collecteurs" pour mes "billets" de comportement.

    Je sais, je sais, y'a pas de système au top, ni de truc "plus-mieux-bien", alors j'ai essayé de faire un truc qui me corresponde, à moi déjà, et c'est déjà pas mal...

    Donc, où en étais-je ?

    Mon collecteur (bravo et attention) d'un aspect carte de fidélité, servira à mes élèves à coller les billets qu'ils recevront. (Tu trouveras plus de détails sur mon blog perso, ou même sur le blog de Charivari puisque je me suis inspirée de ses billets)

    A chaque fois que l'attitude, le travail incitent à obtenir un billet, il sera reçu par l'élève qui le collera donc dans son collecteur.

    Au bout de 3 billets "bravo", un privilège à la clé.

    Au bout de 3 billets "attention", une punition à la clé.

     

    Et toi, comment tu fonctionnes alors ?


    7 commentaires
  • Et si nous souhaitions la bienvenue à nos élèves par un petit cadeau ?

    Plaisir d'offrir et de créer dès le premier jour une bonne ambiance.

    Une année, j'ai fabriqué des marque-pages avec un petit message à chacun ; du style " ...(prénom), bienvenue dans la classe. Je te souhaite une bonne année scolaire."

    Je ne sais pas si je réitère CE cadeau ou si j'opte pour l'une de vos idées ! 

     

    A vous... wink2

     


    6 commentaires
  • Quand on a des élèves de cycle 2, on ne se pose pas la question : il est préférable d'avoir un calendrier affiché en classe sur lequel on note les moments forts du mois, les sorties, les anniversaires.

    Eventuellement la météo... arf : j'aime po !

    Cette année, j'ai envie de faire de même avec mes CM1-CM2. Histoire aussi qu'ils ne me demandent pas tous les deux jours : "c'est quand qu'on va à la bibli, hein ?" "quand est-ce que l'on va à la bibliothèque, déjà ?"

    Alors que j'opterais pour une frise horizontale en GS-CP-CE1, ici la présentation importe peut-être peu. 

    Il y a bien les traditionnels "un mois par page", orientation paysage, avec un dessin symbolique dudit mois. Janvier : la galette des rois, février : carnaval etc.

    Mais comme dit Super-M, j'aime l'originalité. Seulement, pas d'idée.

    Tu me donnes la tienne, teu plé ?!


    11 commentaires
  • Une fois n'est pas coutume, ma collègue (qui aura aussi des CM1) et moi avons opté pour un fichier de maths à la rentrée prochaine.

    Et pour les CM2 ? Pas de manuel dans l'école, on concocte les exercices , piochés à droite et à gauche.

    Alors un matin au réveil, oui je sais j'ai un problème biggrin, j'ai pensé : et si je fournissais aussi un fichier aux CM2 ?

    Un fichier qui aurait le label : 

    Fichier or not fichier ?

    Ce qui changerait par rapport à ce qui était prévu : ils ont tout dès le début d'année scolaire (et pour moi : je prépare tout avant septembre, c'est du TAF !)

    Le + : c'est souvent apprécié par les élèves

    Les - :

    • il s'abîme au fur et à mesure des semaines.
    • il faut relier les pages
    • moins de contenu sur le cahier d'exercices ("cahier du jour", dixit certains)

    Lors d'une commission CM2-sixième, j'ai vu un collègue qui crée ce genre d'outils pour sa classe... Serais-je capable d'en faire autant ? A priori oui, puisque je le fais au compte-gouttes habituellement.

    Je ne sais pas si le jeu en vaut la chandelle. 

    Euh, il y a plus de moins que de plus ! Lol. 

    Alors fichier or not fichier ? That is the question...que je vous pose.

     

     

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique